Kontakt

Fragen? Kontaktieren Sie uns!

Contact

Questions? Contact us!

Contacter

Des questions ? N'hésitez pas à nous contacter !

Resultate / 
decision
Results / 
decision
Resultats / 
decision

»

Volonté d’introduction

 «

Un bon tiers des entreprises allemandes et françaises interrogées qui ne disposent jusqu’ici d’aucun dispositif d’alerte songent à en introduire un ou prévoient déjà concrètement sa mise en œuvre dans les douze prochains mois.

En Grande-Bretagne, le pourcentage d’entreprises qui se préoccupent de l’introduction d’un dispositif d’alerte est même plus important : 14% ont l’intention de l’implémenter dans l’année qui vient et 27% en parlent sans avoir encore fixé de calendrier concret.

Les entreprises suisses interrogées ont certes indiqué le plus fréquemment qu’elles n’envisageaient pas d’introduire un dispositif d’alerte (à 69%). Mais dans le même temps, les entreprises sans dispositif d’alerte arrivent en deuxième position, avec pas moins de 12%, dans les prévisions de mise en œuvre concrète. Dans chacun des quatre pays, les grandes entreprises sont nettement plus nombreuses que les PME à vouloir instaurer cet outil de prévention et de détection des actes répréhensibles dans les douze mois à venir (voir graphiques nationaux).