Kontakt

Fragen? Kontaktieren Sie uns!

Contact

Questions? Contact us!

Contacter

Des questions ? N'hésitez pas à nous contacter !

Resultate / 
conception
Results / 
conception
Resultats / 
conception

»

Identification

 «

Plus de la moitié des entreprises allemandes, britanniques et suisses interrogées offrent la possibilité aux lanceurs d'alerte de soumettre les alertes de façon anonyme. À l’inverse, les entreprises françaises interrogées attendent majoritairement de leurs informateurs qu’ils indiquent leur nom. Mais celui-ci est traité de manière confidentielle par les responsables du dispositif d’alerte et n’est pas transmis au cours du processus de traitement. Dans une faible proportion seulement des entreprises interrogées, les informateurs doivent indiquer leur nom en soumettant l’alerte et celui-ci peut aussi être divulgué par l’instance correspondante.

Les analyses approfondies montrent que les entreprises de plus grande taille mais aussi celles qui sont économiquement florissantes, celles qui ont enregistré une croissance au cours des deux dernières années et qui vont continuer à croître dans les 12 prochains mois, sont clairement celles qui ont tendance à autoriser les alertes anonymes.

Il est à souligner que les résultats des PME et des grandes entreprises ne diffèrent notablement qu’en Suisse (voir graphiques nationaux). Ainsi, pas moins de 73% des grandes entreprises interrogées y autorisent l’anonymat des alertes, soit près de 20% de plus que dans le Rapport 2018 sur les alertes. Pour les PME, cela ne représente que 44% environ ; la majorité des entreprises tiennent en revanche à ce que l’identité soit révélée.